• KING OF FEDERATION •

Fédération de Catch à Simulation et à Speech
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Raw du 02/06/2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suicide
KOF Tag Team Champion
KOF Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 3067
Age : 39
Localisation : Sur le Ring de la KOF
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Raw du 02/06/2014   Mar 3 Juin 2014 - 15:59




INDIANAPOLIS – La vendetta prévue depuis longtemps par Triple H contre le Shield semblait ne pas avoir porté bonheur au COO meurtri de l'empire McMahon. En dépit d'une seconde défaite (décisive) contre les Chiens de Garde la Justice à WWE Payback, le Roi des Rois a ouvert Raw en espérant que la troisième fois serait la bonne. Insistant cependant encore une fois que la guerre ne serait finie que quand il l'aurait décidé, The Game était sur le point d'annoncer un nouveau match entre les deux factions quand Batista a décidé de venir exprimer ses griefs.  

Batista – sans aucun doute un peu déprimé de la manière inattendue dont les choses se passent depuis son retour – a réclamé qu'on lui donne ce qui lui était dû en vertu de sa victoire au Match du Royal Rumble: un Match de Championnat du Monde des Poids-Lourds de la WWE contre Daniel Bryan. The Game a préféré insister pour que l'Animal s'en tienne au “plan” et “voie plus large,” mais Batista a décidé pour sa part de changer les règles. Il est parti et quand il a enfin reçu l'ovation de l'univers de la WWE qu'il avait tant attendue, The Game a dû – pour la première fois depuis longtemps – assumer les conséquences.


Le Champion U.S. Sheamus & Rob Van Dam vs. le Champion Intercontinental Bad News Barrett & Cesaro

Il y a eu une bonne et une mauvaise nouvelle pour les deux bagarreurs étrangers de la WWE à WWE Payback; même si Bad News Barrett a conservé le titre Intercontinental contre Rob Van Dam, Cesaro a perdu une occasion de devenir Champion U.S. une seconde fois après avoir été renversé en petit paquet de manière extrêmement inattendue par Sheamus (sans oublier la crise qu'a piquée le Roi des Rois en ringside après le match). Et il ne comptait pas en rester là avec l'Irlandais. Cesaro a sauté sur Sheamus au moment où la cloche a sonné, reprenant ainsi une bagarre là où elle s'était arrêtée dans la rencontre du soir précédent.


Barrett a dû prendre le relais pour réfréner le carnage de Sheamus et équilibrer les scores de quelques clotheslines et coups de pieds féroces contre RVD, fraîchement entré dans le match. L'intimidant quatuor a échangé des coups pendant près de vingt minutes jusqu'à ce que Sheamus rerentre dans le match, déchaîné. Cesaro, qui commençait à en avoir marre du Celte, a lancé un au revoir bien senti à Barrett, laissant celui-ci à la merci d'un Brogue Kick et – vengeance pour RVD – un Five-Star Frog Splash.

Vainqueurs : Sheamus & RVD


Big Show a mis Damien Sandow K.O.


Damien Sandow, affichant une de ses multiples personnalités, a endossé le maillot de la star des Indiana Pacers Lance Stephenson pour tenter (peut-être?) de gagner les coeurs de l'Univers de la WWE. Bien sûr, les fans des Pacers (dont Chris Copeland) n'ont pas vraiment apprécié l'imitation et Big Show n'était pas non plus d'humeur à tolérer les gesticulations de l'Iluminé. En fait, le face-à-face qui a suivi s'est terminé tout comme le précédent: par un énorme KO Punch dans la joue barbue de Sandow. Au moins, il ne lui a pas soufflé dans l'oreille.


Kofi Kingston vs. Bo Dallas

Kofi a l'air d'avoir écouté les conseils Bo Dallas finalement: L'Inspirant a imploré l'ancien Champion U.S. de devenir un Bo-liever après le passage à tabac de Kane et il pourrait alors revenir dans l'action. En effet, Kofi s'est retrouvé sur le ring face au vétéran de NXT pour un nouveau un-contre-un. The Boom Squad General semblait avoir fait quelques recherches; il était prêt pour les discours très spéciaux d'encouragements et de motivation de Dallas et il avait une réponse à presque tout ce que l'ancien Champion de NXT lui lançait à la figure. Bo voulait aussi participer et il a mangé des attaques de Kofi de la troisième corde avant de réussir à faire tomber ce dernier des cordes, et de lui porter sans attendre son running Bo-Dog pour remporter une grande victoire.

Vainqueur: Bo Dallas


John Cena a interrompu Stephanie McMahon


Payback a été un moment de vous-savez-quoi pour Stephanie McMahon; Brie Bella a retourné la situation contre l'une des Propriétaires Principales de la WWE en prenant le contrôle de l'ultimatum impossible lancé par Stephanie à Daniel Bryan – au lieu de permettre à Bryan de choisir entre le titre et le job de Brie, la Bella Twin a démissionné et en a profité pour gifler Stephanie. La boss n'a, on s'en doute, pas du tout apprécié ce revirement de situation et en conséquence, elle a lancé un dernier ultimatum à Bryan: il devra défendre son titre contre Kane dans un Stretcher Match à Money in the Bank, ou on lui arrachera le titre pour le mettre en jeu dans le Match à Echelles de Money in the Bank.

Le victorieux John Cena a choisi ce moment pour apparaître et lancer l'idée que peut-être, la vendetta de Stephanie a troublé son jugement et compromis sa capacité à diriger la WWE (bon, ok, ce qu'il a vraiment dit, c'est, "t'es nulle"). Malheureusement pour Cena, si l'on déconsidère les jugements hâtifs, Stephanie a un atout dans sa manche à tout moment: Kane en personne, sorti du feu à son commandement pour affronter le leader de la Cenation seul à seul.


John Cena vs. Kane

Et pour ça, il n'a même pas eu besoin d'embrasser la haine. On vous l'accorde, John Cena avait déjà fait connaissance avec son côté sombre après des mois de guerre psychologique contre Bray Wyatt, donc affronter son bourreau masqué récurrent était tout à fait dans ses cordes. Hélas, le Last Man Standing Match contre Wyatt la veille l'avait aussi trop affaibli pour qu'il puisse se débarrasser de Kane à la premiere occasion et le Démon Préféré du Diable était prêt à sacrifier une victoire potentielle pour le plaisir de battre Cena jusqu'à lui faire perdre conscience. Résultat: Kane a perdu par disqualification, mais il s'est bien amusé. Cena a réussi à repartir en un seul morceau en jetant les marches de coin de ring à la tête du démon, mais il s'en est fallu de peu! La prochaine fois, il n'aura peut-être pas autant de chance.

Vainqueur: John Cena par disqualification


Los Matadores vs. 3MB


Grand Dieu! Hornswoggle a subi le plus affreux des affronts dans l'année de grabuge entre Los Matadores et les 3MB après avoir perdu un Mask vs. Hair Match contre El Torito et s'être vu forcé de sacrifier ses boucles – vu les talents de barbier du petit taureau, on peut vraiment parler de sacrifice. ‘Swoggle – arborant une perruque Afro géante – semblait s'être remis du rasage mais Los Matadores ont révélé son secret en lui arrachant la perruque pour mettre à jour son crâne toujours à demi-rasé. L'attaque de panique qui a alors frappé Hornswoggle a distrait Heath Slater, qui s'est donc retrouvé – ¡olé! – renversé en petit paquet pour une victoire des Matadores.

Vainqueurs: Los Matadores


Alicia Fox & Aksana vs. Nikki Bella


La faute de la soeur est retombée de plein poids sur Nikki Bella, qui a payé pour la désobéissance de Brie en affrontant deux des Divas les plus imprévisibles de la division: Alicia Fox (celle qui pique des crises) et Aksana (celle qui met des coups de genou dans les yeux). Dans la rencontre qui a suivi, l'ancienne Championne des Divas s'est fait littéralement écraser; Nikki n'a pu placer que quelques prises avant que "Foxsana" n'enclenche la vitesse supérieure; la première a réalisé le tombé d'un scissor kick et la deuxième a offert quelques coups de genoux très à point pendant le passage à tabac qui a suivi le match.  

Vainqueurs: Alicia Fox & Aksana


Adam Rose vs. Jack Swagger


Assez parlé de citrons, il est temps de faire de la limonade. Tandis qu'Adam Rose ouvrait un nouveau chapitre de sa rivalité avec Jack Swagger, le vétéran de NXT a montré qu'il est plus qu'en gars qui se balade avec un lapin: Cet homme a un plan. D'abord, Rose a décidé de piquer Swagger pour faire enrager l'ours mal léché, et il l'a rendu furieux à coups de claques sur le derrière. Swagger a vu rouge. L'ancien Champion du Monde des Poids-Lourds s'est acharné sur le fêtard quelques minutes mais les chants encourageant Rose ont renvoyé ce dernier dans l'action. Rose a lancé une attaque très spéciale contre Swagger, qui n'a pas trouvé de réponse immédiate et il l'a achevé avec un Party Foul qui a clôturé leur soirée.

Vainqueur: Adam Rose


The Wyatt Family vs. The Usos


Bray Wyatt a peut-être perdu dans un Last Man Standing Match contre John Cena, mais heureusement pour lui, ses disciples étaient plus que prêts à se battre pour lui. Luke Harper et Erick Rowan – tandis que se balançait le symbolique rocking-chair de Wyatt près du ring – ont formé un bataillon contre les Uso dans une espèce de  jugement par combat pour le duo, dont le clash avec les frères Samoans pendant le Last Man Standing Match de Payback était presqu'aussi un match en soi.

Et le Mangeur des Mondes, peu importe où il se trouve actuellement, a dû être satisfait par ce qu'il a vu. Les frères jumeaux avaient affaibli les Wyatt après quelques plongeons énormes qui avaient envoyé les grands hommes au sol, certes. Mais Harper et Rowan ne sont pas restés très longtemps sur leurs grands talons; Harper a bloqué un Superfly Splash et un passage de relais (incroyablement) rapide de Rowan a permis de porter un high-collar slam à Jimmy Uso, qui a valu la victoire aux Wyatt. Le mouton a les dents longues.

Vainqueurs: The Wyatt Family


Alberto Del Rio vs. Dolph Ziggler dans un Match de Qualification pour Money in the Bank


Il y a deux ans, Dolph Ziggler avait épaté l'Univers de la WWE en remportant une énorme victoire à Money in the Bank. Il semble qu'il devra encore patienter pour essayer de reproduire cet exploit, à cause de l'homme même auquel il avait arraché le titre: Alberto Del Rio. Ziggler a ouvert le match avec toute l'énergie d'un jet en phase de décollage, même si Del Rio a rebondi rapidement et – furieux d'être douché par des “LET’S GO ZIGG-LER” venus de tous les coins de l'arène – il a attaqué sans retenue son ancien rival.

Le Showoff n'a pas lâché l'affaire cependant, et il a aplati Del Rio d'un facebuster de la troisième corde et (enfin) d'un superkick qui aurait pu lui faire sauter le peroxyde de la chevelure. Dolph a mis juste une seconde de trop à enchaîner cependant et Del Rio l'a enfermé dans le Cross Armbreaker pour gagner son ticket à Boston. En d'autres termes, Alberto Del Rio se retrouve, une fois encore, très près de ses sous. Juste comme il aime.

Vainqueur: Alberto Del Rio


RybAxel vs. Goldust & Sin Cara


Cody Rhodes est-il le maillon faible de The Brotherhood? Peut-être pas. “Le Prince” a donné à son frère Goldust carte blanche pour trouver un nouvel équipier au milieu due marasme et même si The Bizarre One a proposé un super remplaçant en la personne de Sin Cara, l'insolite duo n'a pas réussi à faire ravaler leurs paroles aux arrogants rivaux de Rhodes, RybAxel. L'ancien Champion Intercontinental s'est adapté incroyablement bien à l'Icône Internationale; leurs styles uniques ont constitué un défi formidable pour le duo d'ancien Paul Heyman Guys.

Si Cody est terriblement froid, RybAxel sont terriblement chauds: l'inexpérience de Goldust et Sin Cara comme équipe s'est fait sentir et RybAxel a pu en profiter; “The Big Guy” a poussé Goldust à travers les cordes et Axel a contré un sentons de Sin Cara avant de le river sur le matelas pour la victoire.

Vainqueurs: RybAxel


Rusev nommé Héros de la Fédération Russe


Rusev, semble-t-il, a rempli de fierté la Mère Patrie russe. Non seulement le Super Athlète a démoli tous ceux qui se sont présentés à lui, mais il est maintenant officiellement nommé Héros de la Fédération Russe. Talonné par trois représentants de la mère patrie et bien sûr, par Lana, la Brute Bulgare a enduré les chants “U-S-A” enfiévrés de l'Univers de la WWE pour recevoir son Etoile d'Or, tandis qu'une pluie de confetti se déversait sur lui et que l'hymne national russe retentissait dans les haut-parleurs. Quelque part, Nikolai Volkoff sourit.


Roman Reigns vs. Randy Orton

Les Chiens de Garde de la Justice n'avaient jamais eu l'air plus forts et plus soudés qu'à Payback, mais la faction des trois “frères” a volé en éclats d'un coup de chaise et d'un marché avec le diable. Triple H, qui accompagnait Randy Orton, sledgehammer en main, pour son match contre Roman Reigns, a juré de révéler le “Plan B” de sa guerre contre le Shield, mais au lieu d'un efficace coup de marteau, le plan s'est avéré être Seth Rollins, qui a attaqué les autres Chiens de Garde à coups de chaises et laissé Reigns être de nouveau symboliquement dévêtu et battu par le Super Prédateur. Appelons ça l'évolution d'Evolution, appelons ça la fracture du Shield. Dans tous les cas, la guerre ne fait que commencer.

Vainqueur: Randy Orton
Revenir en haut Aller en bas
 
Raw du 02/06/2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Predators Pré-saison 2014
» HAITI: Obama demande le retrait complet de la MINUSTAH ...Fin 2014
» draft 2014 info
» Repêchage 2014
» Liste Agents Libres 2013 - 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• KING OF FEDERATION • :: ■ FLOOD PARTY ■ :: Wrestling News :: WWE Shows-
Sauter vers: